Andrée Watters – Une country girl accomplie

8 avril 2013

Andrée Watters - Une country girl accomplie

Auteure, compositrice, interprète et maintenant productrice : en une décennie, la petite fille de Charlesbourg est devenue une artiste et une femme accomplie. Retour sur un parcours déjà bien rempli.

PASSIONNÉE, DEPUIS TOUJOURS
D’aussi loin qu’elle se souvienne, Andrée a toujours eu une passion pour la musique bien que personne de son entourage ne s’y soit intéressé particulièrement. Petite, elle chantait déjà dans la chorale de l’église de Saint-Charles-Borromée en rêvant de devenir chanteuse. Élève à la polyvalente de Charlesbourg, elle était de tous les spectacles, de toutes les initiatives : « Je faisais les auditions, je montais les productions. À bien y penser, j’ai toujours eu envie d’être une artiste, mais aussi d’organiser des événements. Ces deux volets ont toujours cohabité en moi et font partie de ma vie », commente-t-elle.

Après avoir obtenu la troisième place au concours Jeunes talents, elle fait ses débuts à l’âge de 15 ans dans la comédie musicale Noël à Québec. « J’ai découvert la vie d’artiste, les répétitions, les spectacles. Ça a été un déclic : à partir de ce moment-là, j’ai voulu faire ce métier et je n’ai jamais arrêté. »

Déterminée à se faire une place, la jeune fille quitte Québec deux ans plus tard pour s’installer à Montréal et décrocher un contrat de disque. Elle chante dans plusieurs publicités radiophoniques et se fait engager comme choriste par le groupe d’humoristes Les mecs comiques, formé par Louis Morissette, Alex Perron et Jean-François Baril.

DU ROCK…
En 2003, Andrée sort son premier album AW. Les chansons Dépendre de toi et Si exceptionnel se hissent au sommet des palmarès québécois, tandis que l’album remporte un an après cinq nominations au gala de l’ADISQ et le Félix de l’album rock de l’année.

Dès lors, les albums et les tournées s’enchaînent. En 2006, son deuxième album, À Travers, se voit décerner le Félix de l’album rock de l’année. Il y aura ensuite la comédie musicale Dracula, entre l’amour et la mort, avec Bruno Pelletier, Minuit en 2008, puis, en 2011, sa compilation Tout de moi qui souligne ses dix ans de carrière. Andrée fera aussi une petite incursion du côté du cinéma avec le film À vos marques… party! de Frédéric d’Amours dans lequel elle jouera son propre rôle.

… AU COUNTRY
Mais surtout – et ce n’est pas un secret – c’est sa rencontre en 2006 avec le chanteur Sylvain Cossette qui va bouleverser la vie d’Andrée Watters. En plus d’un amoureux, Andrée trouve en lui un formidable partenaire de travail. À eux deux, ils forment une équipe de choc. Il lui compose sa musique, elle écrit ses textes. En 2009, Universal Music Canada lui propose d’adapter en français une chanson de la star du moment Justin Bieber.

Encouragée par son conjoint et mue par la volonté de présenter au public une autre facette de sa personnalité, Andrée ose effectuer un virage country auquel personne ne s’attendait. « À l’approche de la trentaine, je souhaitais présenter un projet mature qui ressemblait à la chanteuse, mais aussi à la femme que j’étais devenue », nous confie-t-elle avec toute la sincérité qui la caractérise.

L’auteure, compositrice et interprète qui avait toujours rêvé d’aller à Nashville sort donc en 2011 l’album francophone Country Rock auquel Sylvain Cossette participe activement. L’année suivante, Universal Music Canada, qui avait été impressionnée par le talent de la jeune femme lors de sa collaboration avec Justin Bieber, lui offre de faire un album en anglais. Ce sera Country Rock Cover. Regroupant des classiques de la musique country rock américaine tels que ceux de Dolly Parton ou Johnny Cash, l’album obtient un succès phénoménal et devient rapidement numéro un des ventes de country au Canada. « Ce succès m’a donné l’occasion de travailler avec des auteurs-compositeurs de la scène country canadienne. »

Andrée Watters

UNE FEMME D’AFFAIRES AVISÉE
Andrée Watters ne se limite pas à son rôle de chanteuse. Inspirée par des artistes comme Madonna ou, plus proche de nous, Véronique Cloutier, qui sont aussi de redoutables femmes d’affaires, la jeune femme multiplie les projets d’albums pour d’autres artistes telles que Marie-Chantal Toupin, Véronic DiCaire ou Marilou et produit également des spectacles (Girls Wanna Have Fun).

« Avec Sylvain, on s’autoproduit grâce à S7 Productions, la maison de production qu’il a fondée il y a quelques années. J’aime être impliquée dans les décisions et j’ose le faire aujourd’hui. La production occupe de plus en plus de place dans ma vie professionnelle. » Et d’ajouter avec fierté qu’elle vient tout juste de produire l’album de la chanteuse pour enfants Ari Cuicui qui sortira en avril prochain.

Andrée a-t-elle toujours 1001 projets en tête? Il semble bien que oui! Car lorsqu’on lui pose la question, elle répond qu’un autre album country devrait voir bientôt le jour, mais rassemblant cette fois des compositions originales en anglais, histoire d’élargir son public au-delà des frontières canadiennes. « Et puis, je rêve d’écrire un jour une comédie musicale et de la coproduire avec mon chum. En fait, Sylvain et moi avons déjà écrit un projet… mais il dort dans nos tiroirs, car nous n’avons actuellement pas le temps de nous en occuper! », ajoute-t-elle en riant.

Bref, Andrée Watters a le vent en poupe et risque encore de nous surprendre dans les prochaines années. À suivre!

Andrée Watters poursuit sa tournée au Québec avec Country Rock jusqu’au 31 décembre. Pour en savoir plus sur les dates et lieux de tournée, visitez www.andreewatters.com.

- DIANE STEHLÉ

Commentaires

commentaires