Docteure Christine Houde – Une passion qui fait vivre

1 mai 2014

Chef du service de cardiologie pédiatrique du Centre mère-enfant Soleil du CHUL, Docteure Christine Houde s’implique par tous les moyens auprès des enfants malades du cœur. En plus de secourir ces enfants et d’accompagner leurs familles dans cette dure épreuve, elle est impliquée depuis plus de vingt ans au sein de la Fondation En Cœur. La directrice de la section Québec de cette fondation, Madame Céline Porlier, admire le dévouement de la docteure Houde et se considère privilégiée de travailler aux côtés d’une personne aussi passionnée. La lueur dans le regard de la cardiologue quand elle nous parle de son métier explique à elle seule le coup de cœur de Madame Porlier pour cette femme d’exception.

Il y a maintenant deux ans que les deux femmes se côtoient à la Fondation En Cœur. Dès son arrivée à la fondation, la nouvelle directrice a été touchée par l’implication de la docteure Houde. « Elle est toujours à l’écoute, toujours là pour appuyer les démarches de la fondation, nous dit Céline. Elle nous ouvre toutes les portes pour que les bénévoles puissent vraiment accompagner les familles. » Et elle ne se contente pas d’offrir ce soutien indispensable. Elle participe également aux différentes activités de financement organisées par la fondation, comme le Cardio-Tour pour lequel elle a pédalé 95 kilomètres en septembre dernier. Elle a aussi accepté de partager la présidence d’honneur du quatrième anniversaire du restaurant Savini avec Me Marcel Aubut.

Un soutien nécessaire

Cette implication bénévole est des plus louables, mais elle est naturelle selon la docteure Houde. « Je n’ai pas de mérite à faire ce que je fais pour la fondation, nous dit-elle avec modestie. Pour moi, la fondation est tellement essentielle aux familles que ce n’est pas du tout une corvée ou un travail additionnel. Ça fait simplement partie de mon travail, même que ça le facilite. » En effet, la Fondation En Cœur s’avère indispensable aux enfants malades et à leurs familles puisqu’elle leur fournit entre autres des appareils portatifs leur permettant de réduire le nombre de leurs visites à l’hôpital. En Cœur offre également aux familles un hébergement près du lieu d’hospitalisation de leur enfant et tout le soutien dont elles ont besoin. La fondation travaille donc de pair avec l’équipe de cardiologie, qui multiplie les efforts depuis vingt ans pour offrir ce service essentiel à sa clientèle.

La volonté d’aider

Docteure Houde est passionnée par son travail, et ça se sent. Elle se spécialise en cardiologie pédiatrique avant tout pour son amour des enfants. Femme d’action, elle retrouve dans sa spécialisation un défi supplémentaire qui la motive. « Les enfants en cardiologie sont très malades, mais quand ils vont mieux, ils vont vraiment mieux, nous dit Christine Houde. On ne peut malheureusement pas tous les guérir, mais la capacité d’un enfant à récupérer est fascinante. » Et ce qui est tout aussi fascinant et surtout inspirant, c’est le plaisir que prend la cardiologue à rendre service aux gens et l’importance qu’elle accorde à chacun de ses patients. « On pense toujours à nos patients, à ce qu’on aurait dû faire ou à ce qu’on pourrait faire, nous dit-elle. On s’attache à eux parce qu’on les suit pratiquement toute leur vie. Mais j’aime vraiment ce que je fais et je pense que c’est ce qui fait toute la différence. »

Et cette passion qu’entretient Christine Houde est contagieuse. Son implication et son dévouement ont motivé ses collègues à en faire autant. En effet, les docteurs Côté, Perron, Chetaille, Drolet et Delisle s’impliquent tous de différentes façons au sein de la fondation. Que ce soit dans le cadre du Cardio-Tour ou du marathon, tout le département de cardiologie prend part aux activités de financement de la fondation.

Faire une différence

C’est l’association de deux mères d’enfants malades du cœur décédés des suites de leur maladie qui a donné lieu à la création de la fondation à Québec. Leur désir d’offrir aux familles un encadrement et des services appropriés a contribué à mettre sur pied une fondation qui, vingt ans plus tard, est indispensable à des centaines de familles dans tout l’est du Québec. Pas moins d’un enfant sur cent est atteint d’une malformation cardiaque congénitale qui demande un suivi médical. Ces enfants, qui naissent avec une anomalie cardiaque comme un trou au cœur, une valve ou une artère manquante, ont souvent besoin d’un suivi médical à vie, d’où l’importance d’un personnel dévoué et d’une fondation accessible.

Comme une foule de services sont encore à développer pour aider les enfants malades et leurs familles, la fondation a continuellement besoin de dons et de soutien. Elle a au moins la certitude de toujours pouvoir compter sur celui de Christine Houde, qui est une source d’inspiration pour Céline Porlier et pour plusieurs autres.

http://en-coeur.org/

- Joannie Langlois

Photographies: Stéphanie de la Ronde

Commentaires

commentaires