Escapade à New York

11 février 2015

BBbday-073

Définition du mot escapade, selon le Larousse : « Action de partir quelque part pour échapper aux habitudes de la vie quotidienne. » C’est exactement ce que cette toute nouvelle chronique se propose de faire! À chaque numéro, Renée vous emmènera vers une destination différente.

Suivez-moi!

J’ai beaucoup voyagé, ici comme ailleurs. Seule ou avec mon chum dans la vingtaine, avec mes trois bébés (et mon mari) dans la trentaine et avec mes ados dans la quarantaine… Je pars encore souvent vadrouiller seule (exit le mari!), avec une amie ou encore avec mes enfants, qui ont tous quitté le nid familial.

Hôtels, gîtes touristiques, camping, locations sur Airbnb, auberges de jeunesse, motels, Winnebago, j’ai tout essayé! Il faut savoir s’adapter aux circonstances et vivre selon ses moyens. J’adore les voyages de tous formats. Les petits, les moyens et les plus longs. Je ne rate pas une occasion pour partir. J’ai exploré le Québec, la Provence, l’Europe de l’Est, mais aussi Cape Cod (que j’adore!) et, bien sûr, la Gaspésie (je pars faire la Traversée de la Gaspésie en ski de fond, le 21 février prochain, pour la troisième fois, et j’ai bien l’intention de vous en reparler).

Normal de commencer par New York, la « reine » des destinations pour bon nombre de Québécois.

View from the Mandarin Hotel

Suivez-moi à… New York

On peut aborder New York de toutes sortes de façons. Il faut y aller souvent pour s’y retrouver aisément, pour pouvoir saisir ses différents parfums, pour s’y perdre sans paniquer. C’est toujours une bonne idée de se préparer en feuilletant à l’avance les magazines new-yorkais qu’on trouve à Montréal ou en fouinant sur les sites touristiques comme www.nycgo.com. Pour les guides, je recommande fortement le guide Cartoville, publié chez Gallimard. Il est tout petit (on peut le glisser dans une poche) et complet. On y trouve une carte détaillée de chacun des quartiers, avec des suggestions de visites, de magasins, de restaurants, de cafés, de clubs de jazz, etc.

La Grosse Pomme porte plusieurs chapeaux. C’est le lieu par excellence du magasinage en Amérique du Nord, un paradis pour ceux qui aiment les musées, les arts visuels, la musique, le théâtre, la littérature. C’est aussi un lieu de rêve pour les épicuriens, un bouillon d’activités et de choses à découvrir. Il faut lire, fouiner, oser. Et se dire qu’on ne va pas tout voir en une seule fois. Découvrir New York, c’est aussi y développer des habitudes pour mieux y retourner!

Mes coups de cœur dans The Big Apple!

The Lower East Side Tenement Museum

De loin, mon musée préféré! Situé au cœur du Lower East Side et à deux pas de NoIita et de la Petite Italie, le Tenement Museum s’est donné comme mission de faire connaître l’histoire de l’immigration à New York en racontant la vie de plusieurs générations de nouveaux arrivants qui ont habité au 97 Orchard Street, une conciergerie (tenement house) construite en 1863 et abandonnée depuis 1935. Pour plus d’information : www.tenement.org

Levine Kitchen c.Battman Studios

Nolita (North of Little Italy) et Soho

Les quartiers de Nolita, situés au nord de Little Italy (comme son nom l’indique) et Soho, au nord de Chinatown, sont voisins. Le meilleur endroit pour magasiner, à mon avis. Il y en a pour tout le monde : petites et grandes boutiques, grandes et petites marques, friperies, jeans… En déambulant sur les rues Prince et Spring (qui traversent ces deux quartiers) et sur les petites rues avoisinantes, vous serez comblés! Le coin regorge également de petits cafés, de restos et de pâtisseries. Mon préféré : le Café Gitane, 242 ,Mott St. (www.cafegitanenyc.com).

2011-03-12FashionHoods1165

Ellis Island et  Liberty Island : un regard différent sur New York

Prendre un traversier pour se rendre à Ellis Island permet de voir Manhattan d’une perspective tout à fait différente, spectaculaire. Entre 1892 et 1954, plus de 12 millions d’immigrants sont arrivés par bateau par cette porte d’entrée pour s’établir à New York. Ils subissaient un examen médical et un interrogatoire en règle. Ellis Island était surnommée « the Island of Tears », c’est tout dire… Pour y accéder, il faut prendre un traversier à Battery Park. Ceux qui le souhaitent peuvent s’arrêter à Liberty Island. Attention : seuls les traversiers du transporteur officiel Statue Cruises peuvent s’arrêter aux deux îles pour que des passagers descendent. Pour plus de renseignements : www.nps.gov/elis/

20110511Downtown236EF70-200mm f4L USM

Le Meatpacking District

Ce quartier situé entre les 7e et 10e avenues et entre les 11e et 15e rues était autrefois, comme son nom l’indique, le quartier des abattoirs. Aujourd’hui, le Meatpacking district se décrit comme un épicentre d’activités, la nuit comme le jour, un quartier vibrant et éclectique accueillant des restaurants, clubs de nuit, boutiques, studios. Le Musée Whitney y ouvrira au printemps son nouveau bâtiment. Le Chelsea Market, qui occupe le gigantesque bâtiment de l’ancienne National Biscuit Company (Nabisco, qui faisait les biscuits Oreo), est une destination très prisée depuis quelques années.

Meatpacking District

La High Line

Personne n’y croyait, sauf quelques passionnés. En effet, l’idée de transformer une voie ferrée surélevée en route verte, en plein cœur de Manhattan, semblait téméraire. Aujourd’hui, la High Line, qui va de la 10e rue à la 34e rue, fait partie de la vie des New-Yorkais. Elle offre une vue imprenable et accueille plus de 5 millions de visiteurs par année, encore plus que la Statue de la Liberté!

HighLine_WildflowerField_MarleyWhite_0032

Liste en vrac des choses à faire  

  • Vous balader ou patiner (sur glace ou à roulettes) à Central Park (on y loue des patins).
  • Explorer Brooklyn : à Williamsburg, qui ressemble à notre Mile End, la Bedford Avenue présente boutiques vintage et bars. Magasinage sur Atlantic Avenue ou la Fifth Avenue (à ne pas confondre avec la Fifth Avenue de Manhattan).
  • Les marchés aux puces de Brooklyn : il y a toujours de belles trouvailles à faire. Le marché intérieur est ouvert à l’année, les autres d’avril à novembre. Pour plus d’informations : brooklynflea.com
  • Explorer New York en vélo : la ville compte 450 miles (environ 720 km) de pistes cyclables. Le réseau Citi Bike, le BIXI new-yorkais, est très bien aménagé. citibikenyc.com
  • Traverser le pont de Brooklyn à pied ou en vélo, de Brooklyn à Manhattan : vous serez foudroyé par la vue spectaculaire de cette ville légendaire. Le Brooklyn Bridge Park est également un endroit fort agréable.
  • Marcher sur Wall Street, question de constater l’étroitesse de cette rue où se brassent un fort pourcentage des plus grandes fortunes.
  • Vous retrouver au sommet de l’Empire State Building ou du Rockfeller Center. Tant qu’à faire, profitez-en pour admirer les fresques de Diego Rivera, à l’entrée du Rockfeller Center.
  • Aller faire un tour dans les grands magasins : Bloomingdale, Century 21, Uniqlo, Henri Bendel, Macy’s.
  • Visiter au moins un musée par séjour ou par jour : Met, MoMA, Whitney, New Museum, etc.
  • Une comédie musicale ou une pièce de théâtre? C’est la place! J’ai vu récemment Beautiful (l’histoire de Carole King), c’était génial, autant pour moi que pour mes enfants (mi-vingtaine). À compter du 14 février, Helen Mirren jouera dans la pièce The Audience. Un must! Pour plus d’informations sur le théâtre et les comédies musicales : newyorkcitytheatre.com
  • Ground Zero : un petit détour pour voir Reflecting Absence, le mémorial du 9/11.

- Renée Senneville

Commentaires

commentaires