Fier ambassadeur de Chocolats Favoris

17 juin 2015

4L0A6574

On connaît bien Gino Chouinard, l’animateur sympathique de l’émission Salut, Bonjour! On entendra de plus en plus parler de l’homme d’affaires, ambassadeur de Chocolats Favoris, dans les mois et les années qui viennent. Pour la tête d’affiche de TVA, cette implication dans la chocolaterie québécoise est loin d’être un plan B : c’est une véritable passion à laquelle il se donne à 100 %.                          

Moins d’un an après l’ouverture de sa boutique Chocolats Favoris à Boucherville et quelques semaines après celle des chocolateries de Terrebonne et de Repentigny, pour lesquelles il agit comme investisseur, Gino Chouinard est un homme comblé, fier de participer à une aventure hors du commun : celle de l’expansion fulgurante de Chocolats Favoris. « Si je n’étais pas monté dans le train, je l’aurais regardé passer et je m’en serais voulu pour le restant de mes jours! », raconte l’ambassadeur de cette marque de chocolats et de crèmes glacées artisanales.

Lorsqu’il a eu l’idée de devenir propriétaire de la boutique de Boucherville, Gino Chouinard avait pourtant un emploi du temps déjà bien chargé avec son émission quotidienne sur TVA. Mais cet ancien propriétaire de galerie d’art avait besoin de nouveaux défis pour assouvir sa fibre entrepreneuriale. « Ma vie professionnelle à TVA me satisfait encore pleinement, mais j’ai toujours aimé les affaires, et mon engagement auprès de Chocolats Favoris me donne des défis qui me nourrissent », explique-t-il.

Du coup de cœur à l’ouverture d’une boutique

C’est lorsqu’il animait Salut, Bonjour! Week-end, à partir des studios de TVA à Québec, que Gino Chouinard a eu le coup de cœur pour Chocolats Favoris. « Nous allions parfois tourner dans l’un des deux magasins qui existaient à l’époque. J’ai tout de suite adoré les produits et, chaque fois que j’allais à Québec, je me débrouillais pour y faire un saut! », se souvient-il.

Un soir de printemps 2012, l’animateur, père de deux jeunes enfants, constate qu’il est impossible de manger un bon cornet de crème glacée près de chez lui. Enthousiaste, il dit alors à sa conjointe qu’il vient de trouver le projet d’affaires qu’il lui faut : ouvrir une succursale de Chocolats Favoris à Boucherville. Sans perdre une minute, il contacte le siège social de Lévis pour faire sa proposition. « J’ai laissé plusieurs messages, mais les anciens propriétaires n’envisageaient pas à l’époque d’ouvrir une succursale dans la région de Montréal. »

Toutefois, un homme d’affaires de Québec, Dominique Brown, est sur le point de racheter l’entreprise. Gino persévère et tente aussi sa chance auprès de lui. Les discussions durent deux ans. « J’avais déjà réalisé plusieurs entrevues avec Dominique à Salut, Bonjour! alors qu’il était propriétaire d’une firme de jeux vidéo. Mais lui ne me connaissait qu’en tant qu’animateur. J’ai dû lui prouver que j’aimais le produit et que j’étais sérieux. » À l’automne 2013, les nouveaux associés parviennent enfin à une entente et Gino ouvre sa boutique le 8 mai 2014 à deux pas de chez lui.

Un concept unique au monde

Si Gino a craqué pour les crèmes glacées et les chocolats de Chocolats Favoris, c’est qu’ils ne ressemblent en rien à ce qui se fait ailleurs. Chaque succursale offre une station de trempage pour la crème glacée avec douze enrobages chocolatés exclusifs à l’entreprise, tels que classique lait, dulce de leche, fondant noisette et caramel fleur de sel. De plus, on peut acheter sur place du chocolat en tablettes ou en bouchées. « Les gens viennent en famille dans nos magasins. Ils peuvent faire la file pendant dix, quinze minutes durant l’été sans trouver ça long, parce qu’ils savent qu’ils auront leur récompense au bout! » Ainsi, en plus de ses excellents produits (sans diluants ni agents de conservation), Chocolats Favoris offre une véritable expérience client.

Mais le produit phare reste sans aucun doute la fondue en conserve à apporter à la maison. « Il n’existe nulle part au monde des conserves de chocolat à faire bouillir pour obtenir une fondue. Dominique Brown, le président de Chocolats Favoris, est un visionnaire qui aime aller là où personne n’est encore allé. » Pour preuve de ce succès, Gino dispose dans son téléphone de centaines de photos de mariages, de fêtes d’enfants et d’autres événements que lui envoient les amateurs de Chocolats Favoris qui mettent la fondue à l’honneur. « Les gens placent du papier ciré sur de grandes tables remplies de guimauves, de gaufres ou de fruits, puis y versent la fondue au chocolat. Cela donne des résultats extraordinaires. »

Ambassadeur de la marque, Gino n’a pas l’impression d’y être attaché parce qu’un contrat a été établi. Il se sent plutôt « comme un marchand de bonheur, heureux de faire découvrir aux autres le meilleur chocolat et les meilleures crèmes glacées au monde ».

Alors que Dominique Brown tient les commandes de l’entreprise depuis trois ans seulement, le chiffre d’affaires de l’entreprise est monté en flèche et Chocolats Favoris s’est classée cette année parmi les trois premières compagnies offrant la meilleure expérience client au Québec, selon un sondage de Léger Marketing. De son côté, la succursale de Boucherville est celle qui a réalisé le plus gros chiffre d’affaires. « Je suis certain d’être dans un char d’assaut qui va conquérir d’autres territoires. Quand Dominique dit qu’il part à la conquête du monde et qu’il veut atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions d’ici 2020, je sais qu’il va y arriver. »

Séance photo corporative aux Chocolats Favoris de Neufchâtel a

Avec Dominique Brown, président de Chocolats Favoris.

Un autodidacte dynamique

Dominique Brown et Gino Chouinard étaient faits pour travailler ensemble car si le premier est un homme d’affaires hors pair, le deuxième a toujours baigné dans un environnement où la communication et le service à la clientèle étaient importants. « En plus de gérer un hôtel avec ma mère, mon père était postier et je faisais souvent mes devoirs sur la table du bureau de poste du village. De nombreuses personnes venaient chercher leur courrier et j’ai appris, avec mon père, à les accueillir. » C’est aussi de son père que Gino tient son envie d’être impliqué dans de nombreux projets à la fois. En plus de son travail de postier, celui-ci avait beaucoup d’autres activités, comme celle d’animer les soirées du village. « Pour moi, c’est donc normal de faire plein de choses », nous dit-il.

À l’école déjà, Gino faisait partie de tous les projets. Autodidacte, il a toutefois passé deux ans au Conservatoire Lassalle pour y étudier la communication lorsqu’il avait dix-huit ans. En 2002, il y est revenu, mais comme professeur. Dans quelques jours, l’établissement lui remettra le Prix du Centenaire, qui vise à souligner la carrière d’un diplômé s’étant particulièrement illustré dans son domaine professionnel. Une distinction qui touche particulièrement Gino.

Aujourd’hui, celui qui se faisait appeler la pie quand il était jeune, parce qu’il était très bavard, est un homme bien occupé, mais heureux. « Je suis fier d’avoir été tenace et de faire partie de Chocolats Favoris. Parfois, dans la vie, on a des regrets et on se dit : “J’aurais donc dû”. Mais là, je me dis tout simplement : “J’ai donc bien fait!” »

Gino Chouinard est à la barre de Salut, Bonjour! sur les ondes de TVA, du lundi au vendredi, de 6 h à 9 h 30. Il est propriétaire d’un Chocolats Favoris situé au 1005, rue Lionel-Daunais à Boucherville.

Pour en savoir plus : www.chocolatsfavoris.com

Quelques chiffres

1 fabrique et 1 maison-mère à Lévis

13 succursales à Boucherville, Québec (avenue Cartier), Cap-Rouge, Charlesbourg, Lévis, Drummondville, Gatineau, Neufchâtel, Repentigny, Sherbrooke, Saint-Nicolas, Terrebonne et Trois-Rivières

12 enrobages et fondues

100 M$ de chiffre d’affaires : objectif à atteindre en 2020

À plus long terme : conquérir le monde!

- Diane Stehlé

Photographie: Patrizia Castiglione

Commentaires

commentaires