Kim Rusk lance ses maillots de bain: à l’abordage!

13 juin 2016

L’animatrice Kim Rusk emboîte le pas à plusieurs autres artistes québécoises et lance sa propre gamme de vêtements, appelée Selfie. Colorés et tendance, les maillots de bain de style Mix & Match, épousant toutes les tailles, mèneront le bal à temps pour la saison estivale. Entrevue avec une jeune créatrice et entrepreneure qui carbure aux projets.

SelfieKR-KJ-7586

Selfie

« Faire un selfie peut être vu comme un geste égocentrique, mais quand on l’évalue au premier degré, ça veut aussi dire se prendre en photo parce qu’on se sent belle. Je trouvais que dans une société qui encourage les gens à s’aimer, ça convenait parfaitement », explique l’animatrice, qui a participé à toutes les étapes de création.

Les tissus, les couleurs, les modèles, les styles, elle a tout choisi. Tout a été pensé pour satisfaire la femme d’aujourd’hui. « Il n’y a pas qu’un seul modèle de femme. Ma collection convient autant à des filles super en forme qu’à d’autres qui ont de bonnes hanches, une plus petite taille, des épaules larges ou étroites, une grosse ou une petite poitrine, etc. », explique-t-elle.

Des maillots pour toutes

Dans sa gamme de 21 bikinis, créée à partir de trois imprimés, les pièces sont totalement interchangeables. Ainsi, trois modèles de hauts et de culottes sont disponibles. « Il y a, par exemple, la culotte K, moins couvrante, puis la L, un peu plus bikini, et la M, plus prononcée, plus sexy », explique celle qui, au cours des prochaines saisons, compte lancer une gamme de vêtements de sport, de vêtements mode et de chaussures.

À la plage, toutes!

Kim Rusk a vraiment su bien s’entourer pour la confection de sa gamme de maillots de bain, qui risque de prendre d’assaut les plages du Québec cet été. « Mon père a été dans les affaires toute sa vie et j’ai grandi dans le domaine du textile. Je me suis associée avec des gens qui avaient le même parcours », mentionne la fille de Patrick Zabé, qui a longtemps été propriétaire de la bannière Zabé Jeans. Elle a ainsi créé la collection en collaboration avec le designer Tony Grégoire, de l’entreprise Frenchie’s, division québécoise de Jcorp, le manufacturier derrière les collections de Véronique Cloutier et de Bruny Surin. Difficile de demander mieux!

Animatrice et… chanteuse!

En plus de son travail quotidien en tant qu’animatrice sur les ondes de la radio montréalaise CKOI 96,9, dans Les poids lourds du retour, Kim Rusk se prépare à monter sur scène et sur les plateaux de télé cet automne. « J’ai un projet de scène, c’est complètement nouveau pour moi, et un autre en télé », lance-t-elle, sans pouvoir donner plus de détails pour le moment.

Comme si son agenda n’était pas déjà bien rempli, Kim coproduit le nouvel album de reprises de son père, âgé de 74 ans, intitulé Pour toi, auquel ont collaboré notamment Fred Fortin, Antoine Gratton et Alex MacMahon. « Je chante aussi avec lui Derrière l’arc-en-ciel, la version française de Over The Rainbow », indique celle qui refuse toutefois de porter le titre de chanteuse. « J’ai déjà chanté avec lui, mais je m’étais trouvée mauvaise. Je me suis toujours dit que si je le refaisais, ce serait dans un contexte professionnel », ajoute-t-elle.

Son papa atteint de Parkinson

Par ailleurs, Patrick Zabé a annoncé publiquement qu’il était atteint de la maladie de Parkinson, depuis 10 ans. Près d’un dollar sera remis à Parkinson Québec pour chaque copie vendue de l’album Pour toi. « Depuis qu’il a ce projet, ça le guérit, ça le fait vivre, il est vraiment en feu! », a témoigné Kim Rusk en parlant de son papa.

Le projet d’une vie

Après avoir expérimenté la téléréalité avec Loft Story et animé une émission quotidienne à la radio et à la télé, Kim Rusk a encore un grand projet sur sa liste : devenir maman. « Mon amoureux et moi, ça va faire trois ans cet automne qu’on est ensemble. Ça me stresse, mais c’est mon plus grand projet », conclut-elle.

Quoi? La collection Selfie, de Kim Rusk

Où? Disponible partout dans les 45 boutiques Pentagone du Québec et en ligne, au www.kimrusk.com.

- Elisa Cloutier

Photographie: Kelly Jacob

Commentaires

commentaires