La multitalentueuse Marina Bastarache

13 juin 2016

Elle danse, elle chante, elle anime et elle est la nouvelle coqueluche des jeunes filles du Québec. Grâce à l’émission Code F. à VRAK 2, elle s’est fait connaître d’un jeune public qui la suit religieusement sur les réseaux sociaux et sur sa chaîne YouTube. Pleine d’entrain, d’ambition et de talent, Marina Bastarache est un modèle pour la génération montante.

MARINABASTARACHE-7702

À 10 ans, la petite Marina dansait déjà à la télévision sur le plateau de La Fureur. C’est là qu’elle a eu la piqûre pour la scène. Depuis, on a pu la voir exécuter toutes sortes de chorégraphies à La Voix, Lip Sync Battle : face à face, En direct de l’univers et dans plusieurs autres émissions. Elle a également dansé pour des artistes aussi connues que Céline Dion, Kelly Clarkson, Marie-Mai et Véronic DiCaire.

Les expériences qui ont le plus marqué la danseuse? « Mon premier Centre Bell avec Marie-Mai : 15 000 personnes qui hurlent devant toi, c’est vraiment impressionnant! Je dansais comme si ma vie en dépendait! Participer au film Step Up All In, tourné à Vancouver, a aussi été une très belle expérience. Je dansais à côté des chorégraphes de Justin Timberlake et de Madonna, je pensais rêver! » Marina préfère toutefois la scène aux plateaux de tournage cinématographiques. L’énergie du public et l’importance de tout donner dès la première minute l’emportent sur les innombrables prises et les longues journées de tournage.

Marina Bastarache entourée des autres danseuses du spectacle de Marie-Mai

Marina Bastarache entourée des autres danseuses du spectacle de Marie-Mai

Le chant

Comme danser lui demande énormément d’énergie, Marina Bastarache se verrait mal exercer ce métier toute sa vie. Heureusement, elle a bien plus d’une corde à son arc. Sur leur chaîne YouTube P.O & Marina, elle et son ami Pierre-Olivier Beaudoin publient différentes vidéos destinées aux jeunes : des défis, des confidences, mais aussi des reprises de succès qui nous font découvrir les magnifiques voix de la danseuse et du chroniqueur télé. Deux perfectionnistes dont la complicité se ressent dès la première écoute. Marina se dirige-t-elle vers une carrière de chanteuse? Pas pour l’instant, mais elle continue de perfectionner cet art en attendant de voir où il la mènera.

La télé

Marina s’est découvert une passion pour la télévision en participant à Code F., une émission quotidienne qui s’adresse principalement aux adolescentes. Cinq personnalités féminines appréciées des jeunes y traitent, avec humour et sans retenue, de sujets aussi variés que le gardiennage, les ex, l’épilation, les meilleurs amis et les réseaux sociaux. Code F. connaît un vif succès. Marina Bastarache y endosse le rôle de la belle fille gentille et accessible, qui a fait d’elle l’idole des jeunes. « Je reçois tellement de beaux messages de jeunes sur les réseaux sociaux! Ça vient me chercher, et je me fais un devoir de leur répondre. C’est grâce à eux que je fais ce métier, alors je peux bien prendre une heure de ma journée pour leur écrire. » Si elle n’avait qu’une valeur à leur transmettre, ce serait de croire en eux et d’être fiers de ce qu’ils sont, sans aspirer à devenir quelqu’un d’autre.

Pour Code F., Marina écrit ses propres textes, avec l’aide d’une script-éditrice. Elle a développé de belles amitiés avec Mariana Mazza et Catherine Éthier, avec qui elle partage l’écran. « On est super occupées, mais Mariana m’appelle souvent et on passe des soirées à jaser. Catherine est un amour sur deux pattes! Maripier Morin est très prise, alors on se voit moins. Virginie Fortin, elle, est plutôt du type cocooning avec son chum! » Les cinq filles se complètent bien, chacune amenant une couleur différente à l’émission.

Qu’elle soit sur scène, à la télé ou au cinéma, Marina Bastarache ne laisse pas sa place. Elle aime ce qu’elle fait, et ça paraît!

marinabastarache-7794

Sur scène avec Marie-Mai

Marina Bastarache a souvent eu l’occasion de travailler avec Marie-Mai, que ce soit dans le cadre de sa tournée Miroir ou de ses résidences au Théâtre Saint-Denis et au Capitole de Québec. Elle aimerait beaucoup répéter l’expérience, entourée de l’équipe de musiciens et de danseuses, qui s’est soudée avec le temps. « Marie-Mai est très travaillante, je trouve ça admirable. Pour avoir travaillé avec beaucoup d’autres artistes, je sais qu’ils ne font pas tous preuve d’autant de rigueur. C’est motivant, ça nous force à toujours exceller. » Évidemment, la séparation de Marie-Mai et Fred St-Gelais a touché Marina et les autres danseuses, qui partageaient la scène avec les deux artistes. « Marie-Mai est venue nous voir et a rallié les troupes avant le premier spectacle sans Fred. Elle a été très forte de donner ce spectacle malgré les circonstances. »

- Joannie Langlois

Photographie: Stéphanie de la Ronde

Commentaires

commentaires

Un Commentaire »