Lilie Macarons – La pâtisserie revisitée

29 janvier 2014

Le froid s’installe, et quoi de plus réconfortant qu’une bonne tasse de thé, un livre et une robe de chambre enveloppante. Mais il manque quelque chose, vous ne trouvez pas? Un petit quelque chose de sucré, mais pas trop. Heureusement, Leslie Élisabeth a trouvé ce qu’il manquait : le macaron. Deux petites bouchées de saveurs à la fois surprenantes et apaisantes. Méconnu au Québec, le macaron semble pourtant être la gâterie toute désignée pour accompagner nos matins frisquets!

Originaire de la Guadeloupe, petite île française des Antilles, Leslie Élisabeth a également vécu en Allemagne et en France avant d’être recrutée par la compagnie Nurun Services Conseils de Québec. Elle a donc fait ses valises et est venue s’installer avec sa fille à Limoilou, il y a deux ans. Mais cette fois-ci, elle compte bien rester : « Pour tout vous dire, je suis retournée récemment en Guadeloupe et le Québec m’a manqué, parce que je m’y sens vraiment chez moi. » La curiosité, l’enthousiasme et la soif de découvertes des Québécois lui plaisent beaucoup.

Conseillère en analyse d’affaires, Leslie adore son travail, mais elle cultive une autre passion : la pâtisserie. À Paris, dans ses temps libres, elle suit des cours pour obtenir son certificat d’aptitude professionnelle à la pâtisserie, certificat dont elle est particulièrement fière. Elle expérimente plusieurs recettes, mais une pâtisserie en particulier retiendra son attention.

Le macaron

Le macaron est la pâtisserie par excellence des Français. La maison Ladurée et le pâtissier Pierre Hermé ont fait sa renommée au pays. C’est une pâtisserie qui laisse vraiment place à l’imagination, tant par ses couleurs que ses saveurs. Il s’agit en fait d’un biscuit composé de deux coques croustillantes et sucrées réunies par une ganache dont les possibilités de saveurs sont infinies. Leslie aime bien étonner le client par des saveurs originales, par des agencements peu communs qui s’avèrent des réussites. Les plus populaires sont les saveurs caramel/beurre salé, chocolat/cannelle et fraise/menthe. Mais les saveurs offertes sont tellement variées que chacun y trouve son compte. Et c’est cette possibilité d’explorer que lui offre le macaron qui passionne Leslie et l’a poussée à créer Lilie Macarons. Elle souhaite de ce fait développer le marché du macaron à Québec. « Je voudrais que ce ne soit pas juste une tendance ou une mode, mais que ça s’ancre dans les préférences, les coutumes des gens de Québec. »
Et à voir la réaction de ses clients, elle croit bien que son souhait est réalisable. Les gens sont ravis et en redemandent, et le macaron met du bonheur et des sourires partout où il passe!

L’entreprise

Au départ, seul l’entourage de Leslie avait la chance de goûter à ses fameux macarons. Mais leur succès fut tellement instantané qu’elle décida de se lancer et de créer Lilie Macarons. Le bouche-à-oreille et la page Facebook de l’entreprise contribuèrent à aller chercher une clientèle de plus en plus importante et fidèle. Leslie offre plusieurs collections de macarons, c’est-à-dire des agencements de saveurs regroupées selon des thèmes. Quatre collections sont offertes durant l’année : pour la Saint-Valentin, la fête des Mères, l’Halloween et Noël. Pour le temps des fêtes, c’est la collection Féérique qui est à l’honneur. Offerts dans un bel emballage cadeau, les macarons de cette collection constituent un présent original à offrir à nos hôtes le soir du réveillon.

Pour l’instant, Leslie crée ses macarons et les vend via sa page Facebook. Mais elle compte bien amener Lilie Macarons plus loin au cours des prochains mois. « Mon objectif principal est de donner des cours de préparation de macarons à domicile, à des groupes, par exemple pour un enterrement de vie de fille ou un shower de bébé. J’amène tout le matériel, tous les ingrédients, et les gens n’ont qu’à être joyeux et motivés à faire des macarons! » Son second objectif est de proposer des montages ou des pyramides de macarons pour des mariages, des anniversaires ou encore des événements corporatifs. Et tout cela en travaillant sur commande, afin d’offrir un service personnalisé. À plus long terme, Leslie rêve d’ouvrir sa propre boutique et de travailler avec des gens qui partagent sa passion pour la pâtisserie. Elle imagine déjà à quoi ressemblerait sa boutique : « J’aimerais que ce soit beau, que les gens s’y sentent bien et puissent venir déguster leurs macarons préférés avec une bonne tasse de thé! »

Plein de beaux défis attendent donc Lilie Macarons, entreprise dont on n’a certainement pas fini d’entendre parler. Mais avant toute chose, Leslie souhaite apprendre à connaître ses clients, prendre le pouls de leurs préférences et de leurs intérêts. Elle ne souhaite en fait qu’une chose : distribuer des bouchées de bonheur à la grandeur de la ville!

facebook.com/liliemacarons

www.liliemacarons.com

 

- Joannie Langlois

Photographies : Stéphanie de la Ronde

Commentaires

commentaires