La vie selon Patrick Langlois

2 octobre 2015

Patrick3

Après avoir animé l’émission matinale Ça commence bien durant tout l’été, Patrick Langlois est de retour à l’antenne de V à la barre de l’émission Ménage à trois, cette fois en compagnie de l’animatrice Annie-Soleil Proteau. Celui qui a lancé sa carrière en accompagnant le groupe Simple Plan en tournée se consacre désormais à l’animation. Il a accepté de se soumettre à notre questionnaire.

  1. Pour vous la vie, c’est :
  • Un long fleuve tranquille.
  • La fête tous les jours.
  • Une croix qu’on porte comme on peut.

La fête tous les jours. La vie peut nous glisser entre les doigts à tout moment, alors je crois qu’il est important d’en profiter tous les jours. Je suis quelqu’un de positif et je pense qu’on peut voir le bon côté à toute situation.

  1. Quel est votre plus grand rêve?

Je rêve de me rendre au travail tous les jours en ayant l’impression d’aller m’amuser avec mes amis. Je suis chanceux, j’ai déjà un job de rêve.

  1. À quoi avez-vous renoncé? 

À 34 ans, je pense que je dois me rendre à l’évidence : je ne serai jamais repêché par les Canadiens de Montréal et je ne jouerai jamais dans la LNH!

  1. À qui parlez-vous quand vous êtes déprimé?

Comme les hommes ne sont pas doués pour écouter, je parle aux femmes qui m’entourent : ma femme et ma mère.

  1. Quel est l’accomplissement dont vous êtes le plus fier?

Professionnellement, je suis plutôt fier du chemin parcouru avec Simple Plan, de leur succès et de ce que j’ai accompli avec eux. Je suis pas mal fier aussi d’être en train de me bâtir une nouvelle carrière. Sur le plan personnel, je suis fier du petit homme que devient mon fils Benjamin, quatre ans.

  1. Croyez-vous en l’amour?

J’ai marié, en juin 2013, l’amour de ma vie, la mère de mon fils et la femme à qui je me confie. Difficile de ne pas croire en l’amour, on vit de si beaux moments ensemble.

  1. Laquelle de ces citations vous paraît la plus proche de votre façon de penser?
  • C’est toujours par hasard qu’on accomplit son destin. (Marcel Achard)
  • Nous aurons le destin que nous aurons mérité. (Einstein)
  • On ne lutte pas contre la force du destin. (Eschyle)

Celle d’Einstein. Je crois réellement qu’on crée notre propre chance. Il faut bûcher, travailler et se relever quand on tombe, et de bonnes choses viendront ensuite.

  1. Quelle est votre devise?

C’est mon oncle Jean-Pierre qui me l’a léguée. En anglais, il me disait toujours : « Your vocation needs to be your vacation. » Confucius, lui, l’a dit en français : « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. »

  1. Si vous perdiez la mémoire, sauf pour deux choses, quelles seraient-elles?

La naissance de mon fils et la journée de mon mariage, des moments intenses que je pourrais constamment revivre. En plus, en me rappelant le jour de mon mariage, j’aurais un souvenir de toute ma famille et de tous mes amis!

10.  Si vous aviez une baguette magique qui vous permettait de changer une chose dans le monde, que feriez-vous?

Je changerais notre système immunitaire afin de nous rendre insensibles aux virus et aux maladies. Et avec mon deuxième coup de baguette, je demanderais l’été éternel au Québec!

- Joannie Langlois

Photographie: Chady Awad

Commentaires

commentaires