La vie selon Yann Perreau

16 juin 2016

Nouvellement papa pour la deuxième fois (sa femme Marie-Pier Veilleux a accouché d’un petit garçon dans leur voiture le 22 mars dernier!), Yann Perreau nous revient en grande forme avec un cinquième album réussi. Après l’aventure de À genoux dans le désir, composé à partir de textes du poète Claude Péloquin, il était temps pour l’auteur de revenir à l’écriture. Tantôt festives et dansantes, tantôt sensibles et poétiques, les chansons de Le fantastique des astres célèbrent la vie d’un artiste qui ne cesse de gagner en maturité et en audace. Entre deux entrevues et deux couches, Yann a répondu à notre questionnaire.

IMG_7463

Quel est votre plus grand rêve?

Chanter autour du monde avec mon band accompagné par ma famille.

À quoi avez-vous renoncé? 

Jouer dans la NHL!

À qui parlez-vous quand vous êtes déprimé? 

Ma blonde. Elle me connaît et sait me faire voir le bon côté de la force.

Quel est l’accomplissement dont vous êtes le plus fier?

Être là où je suis, présentement. Dans ma vie personnelle et professionnelle.

Croyez-vous en l’amour?

Oui. Quand on fait les efforts et les sacrifices. Sinon, j’y crois pas, c’est pas de l’amour.

Croyez-vous au destin?

Bof… Ce que j’apprends avec l’âge, c’est que je ne sais pas grand-chose de cette vie. À chaque fois que j’ai eu l’impression de la maîtriser, je l’ai eue dans l’c**!! Je reste humble et je fais de mon mieux. Destin ou pas, je sillonne mon chemin et je m’arrange pour aimer le paysage.

Si vous perdiez la mémoire, sauf pour deux choses, quelles seraient-elles?

Ma famille et mes amis.

Quelle est votre devise?

Y’a qu’une vie à vivre, y faut la rider.

Si vous pouviez changer une chose dans le monde, que feriez-vous?

Musique obligatoire pour tout l’monde. On réglerait ben ben des problèmes!

Avez-vous tendance à vivre comme si vous alliez mourir demain ou comme si vous étiez immortel?

Comme si j’allais mourir demain. Je ne vis pas dans une bulle. Autant j’peux être rêveur, autant j’aime voir la réalité en face. Cela dit, j’me vois bien vivre jusqu’à 100 ans en santé avec mon amoureuse et mes enfants et petits-enfants à mes côtés!

www.yannperreau.com

- Diane Stehlé

Photographie: Jerry Pigeon

Commentaires

commentaires